Quelles aides pour la création d'une entreprise ?


Vous vous apprêtez à vous lancer dans un projet de création d'entreprise ? Vous envisagez sérieusement de devenir votre propre patron et de monter votre business ? Quelle que soit la taille de votre entreprise, vous pouvez bénéficier d'aides financières ou non financières, sous diverses formes : à quels types d'aides pouvez-vous prétendre pour créer votre entreprise, en particulier s'il s'agit d'une TPE (Très petite entreprise) ? Les experts du Salon SME Online dressent pour vous le panorama des principales aides dont vous pourrez peut-être bénéficier pour faire décoller votre projet.


On distingue parmi les aides versées lors de la création d'une entreprise, celles qui sont versées directement au créateur, de celles - aides au développement, à l'investissement, à l'innovation, à l'embauche - qui sont attribuées aux entreprises après leur mise effective sur les rails. Au niveau national, les aides publiques ne manquent pas et sont fréquemment complétées par des dispositifs régionaux et parfois européens. De plus, il existe également des aides financières ou non, versées par d'autres types d'organismes. Et, même si vous avez créé une TPE, vous avez certainement droit à des aides, qui ne sont pas réservées qu'aux entreprises d'une certaine taille : faites-vous conseiller et accompagner tout au long de votre parcours de création !

Les "incontournables" aides de l'Etat

Pôle emploi verse des aides aux demandeurs d'emploi porteurs de projet d'entreprise, quelle qu'en soit la taille.

L'ACCRE est certainement le dispositif le plus connu des aides publiques à la création ou reprise d'entreprise : destinée à la plupart des demandeurs d'emploi (indemnisés ou non), cette aide versée à toutes celles et tous ceux qui créent ou reprennent une activité commerciale, libérale, industrielle, agricole ou artisanale, dès lors qu'ils (ou elles) créent une entreprise individuelle ou une société, dont ils (ou elles) exercent effectivement le contrôle. L'ACCRE est une exonération partielle des charges sociales pendant l'année qui suit le début de l'activité de l'entreprise ou l'affiliation au régime des travailleurs non-salariés.

Ce dispositif est complété par l'ARCE, aide à la reprise ou à la création d'entreprise, qui permet aux bénéficiaires de l'ACCRE, dans le cadre de leur projet de création ou reprise d'entreprise de bénéficier, selon leur choix, du maintien de leurs allocations chômage, ou de leur versement sous forme d'une aide sous forme de capital.


Ces aides de nature sociale et financière, font partie des dispositifs de base et peuvent se cumuler avec le dispositif public Nacre, qui comprend, entre autres, un prêt à taux zéro sur 5 ans dont le montant varie selon les besoins de financement.

Et les autres aides ?

Outre des dispositifs précédents, il existe des possibilités de cautionnement et de garanties, qui vont appuyer vos demandes de prêts auprès des acteurs bancaires : c'est notamment le cas des solutions proposées par la Banque Publique d'Investissement (BPI). Il s'agit par exemple de la garantie création, qui concerne les petites entreprises de moins de 3 ans, la garantie bancaire du renforcement de trésorerie ou encore de certaines avances de trésorerie.

En outre, une fois votre entreprise créée, vous pourrez également prétendre à des dispositifs spécifiques tels que le Crédit Impôt Recherche, le Crédit Impôt Innovation. En implantant votre structure dans certaines zones géographiques, telles que les zones franches urbaines, vous aurez peut-être accès à des solutions complémentaires, sous forme d'allègements fiscaux par exemple, en lien direct avec ce choix territorial.


Ne passez pas non plus à côté des aides à l'embauche, qui vous seront précieuses pour concrétiser votre développement et donner un nouvel envol à votre jeune TPE. Certaines Régions accordent également des aides aux entreprises nouvellement créées sur leur périmètre géographique.


Enfin, il existe des aides et accompagnements dédiés aux femmes entrepreneuses, aux jeunes créateurs, aux projets initiés en milieu rural ou aux structures de l'économie sociale et solidaire.


Pour vous aider à avancer dans la mise en œuvre de votre projet, obtenir des conseils et en savoir plus sur les dispositifs existants d'aides à la création d'entreprise, inscrivez-vous au Salon SME Online, le salon virtuel des entrepreneurs.

  • BPI France
  • Le Figaro Entrepreneur
  • Management